logo PYX4
L'équipe Focus Performance Par : | Le 14 Mai 2018 #Performance

Simplifier l’organisation pour gagner en performance : quel rôle pour la Direction?

Ces dernières années, beaucoup d’organisations ont opté pour des politiques de croissance afin de répondre à un contexte économique défavorable. Ce choix accroît souvent la complexité des  structures et des processus et favorise les fonctionnements en silos, réduisant les bénéfices de ces démarches de croissance.

Pourquoi entrer dans une démarche de simplification de l’organisation ?

Toutes les entreprises, quelles que soient leur taille, font face à une pression de performance croissante et un contexte concurrentiel fort. Afin de s’adapter, elles doivent être de plus en plus agiles, et sont amenées à repenser leur organisation et à la simplifier. Tous les secteurs sont concernés par ce phénomène, même si les entreprises industrielles ont souvent une longueur d’avance, ayant déjà amorcé ce processus de simplification il y a plusieurs années.

 

Simplifier son organisation est un réel vecteur d’amélioration de la marge, mais aussi un moyen pour travailler plus simplement et efficacement. En effet, des échanges plus simples et des rôles clairement définis créent un environnement propice au changement et à l’innovation, deux vecteurs de croissance et de performance.

Simplification de l’organisation, quel rôle pour la Direction ?

De par sa connaissance et son recul sur la stratégie de l’entreprise, la Direction Générale est la mieux placée pour piloter cette démarche d’optimisation. En revanche, souvent détachée des missions opérationnelles, elle peut avoir des difficultés à identifier les meilleurs leviers pour son organisation.

 

Les bénéfices de la simplification de l’organisation sont nombreux et rapides, et impactent directement la Direction. Les managers sont davantage responsabilisés, les cycles de décision raccourcis, le pilotage plus facile et l’EBITDA s’améliore rapidement. La réduction des coûts est souvent une attente, mais au delà, c’est l’ensemble de la performance de la structure et de ses  processus qui est positivement impactée.

Pour être efficace, cette démarche d’optimisation doit être transverse, s’appliquer à l’intégralité de la structure et devenir partie prenante de la culture de l’entreprise. A terme, elle permettra d’assurer de meilleures interactions en interne mais aussi avec les clients, les fournisseurs et les partenaires. La Direction Générale doit donc donner et maintenir l’impulsion à la démarche, favorisant ainsi l’émergence de nouveaux leviers de compétitivité et de différenciation.

Comment piloter une démarche de simplification de l’organisation ?

Une première étape consiste à passer en revue tous les éléments susceptibles d’être modifiés. On pourra ensuite passer à un niveau de détail plus poussé, en identifiant précisément ce qui peut être simplifié et en analysant les impacts possibles sur les coûts ou la performance. On pourra par exemple:

 

La Direction Générale doit être le moteur de la démarche de simplification de l’organisation. Cependant, elle manque souvent d’outils et de temps pour identifier les leviers les plus intéressants pour sa structure. S’appuyer sur une fonction transverse et sensibilisée aux bonnes pratiques telle que la Qualitésemble une solution intéressante pour s’assurer de la meilleure réussite possible du projet.

 

Comment pilotez-vous la performance de votre organisation ?
Participez vite à notre grande enquête du Baromètre 2018
Partager :

S'inscrire à notre focusletter