logo PYX4
L'équipe Focus Performance Par : | Le 11 Sep 2018 #BPM

Quelle approche choisir pour documenter ses processus : Top-Down ou Bottom-up ?

Lorsqu’une organisation souhaite initier un projet de modélisation des processus, il est important d’identifier les objectifs de cette démarche: certification ISO, projet d’optimisation organisationnelle, etc. L’équipe projet devra également définir un périmètre à la documentation des processus : jusqu’où aller, combien de processus analyser et documenter, etc. Cette étude permettra d’ajuster au mieux les moyens, les coûts et le temps nécessaires ainsi que la cadence à consacrer pour décrire les processus.

Approche Top-down ou Bottom-up?

Lorsque le périmètre de documentation des processus couvre l’ensemble de l’entreprise, il est préférable de partir d’une cartographie macroscopique représentant l’organisation dans son ensemble pour ensuite s’acheminer progressivement vers les processus clés puis des niveaux de description plus détaillés. Cette approche est qualifiée de « Top-down » (du haut vers le bas).

 

A l’inverse, si l’on considère uniquement des cas particuliers, il vaudra mieux choisir l’approche opposée. Par exemple, si des dysfonctionnements surviennent uniquement à un niveau opérationnel sur un poste ou une fonction, il ne sera pas nécessaire de modéliser l’ensemble des processus de l’organisation. Il vaudra mieux adopter un approche dite « Bottom-up » (du bas vers le haut). Cette démarche consiste à décrire ces niveaux opérationnels puis par la suite les rattacher à une représentation plus macroscopique de l’organisation.

 

L’approche choisie pour documenter les processus dépend donc essentiellement du périmètre et des objectifs associés au projet !

Partager :

S'inscrire à notre focusletter