Focus performance

5 étapes pour partager efficacement une bonne pratique professionnelle

Lorsqu’un service ou une entité dans l’entreprise met en place des actions réussies et reconduites à plusieurs reprises avec succès, celles-ci méritent d’être partagées comme modèles. En capitalisant sur ces expériences, en partageant et en adaptant ces bonnes pratiques, une organisation peut accroître le potentiel de ses équipes et améliorer ses résultats.

Quelles sont les étapes clés d’un partage de bonnes pratiques en entreprise ?

Étape 1 : Quelle bonne pratique partager et pourquoi ?

La première étape consiste à identifier précisément la pratique à partager, et pourquoi on souhaite la répliquer: gain de temps, économies, meilleure communication, etc. Il convient également de déterminer à quelles cibles on souhaite diffuser cette pratique, et quels sont leurs besoins ou contextes spécifiques. On pourra alors définir un calendrier d’implémentation pour garantir un délai de mise en place de la pratique auprès d’une nouvelle entité.

Étape 2 : Que sait-on sur cette bonne pratique en entreprise ?

La deuxième étape est celle de la collecte d’informations sur la bonne pratique que l’on souhaite partager. Lors de cette phase, on cherchera à comprendre son contexte d’application, ses objectifs et ses résultats. On identifiera également les parties prenantes, la méthodologie, voire ses facteurs de réussite et ses freins. Il est également judicieux de déterminer en quoi cette pratique peut être transposée à d’autres équipes ou entités de l’organisation, et ce qui la rend pérenne. Cette collecte d’informations est initiée dès le début de la démarche de partage mais pourra être poursuivie tout au long du projet.

Étape 3 : Quels sont les résultats obtenus via de cette bonne pratique en entreprise ?

A cette troisième étape, on s’attachera à décrire en quoi les résultats observés ont suscité l’intérêt, mais aussi comment et pourquoi ils ont été obtenus, afin d‘identifier les leviers de réussite et garantir que cette pratique est bien transférable à d’autres contextes.

Étape 4 : Comment documenter une bonne pratique d’entreprise ?

Une fois toutes ces informations collectées, une quatrième étape va consister à décrire précisément la bonne pratique organisationnelle. Une description fidèle du processus et des procédures associées à la pratique d’origine permettra de retranscrire fidèlement les étapes nécessaires à l’obtention de résultats similaires dans d’autres environnements.

Étape 5 : Comment partager la bonne pratique ?

A cette cinquième étape, il est temps de partager la bonne pratique auprès des publics identifiés. Il est alors important de choisir les supports de communication les plus adaptés à chaque cible. Il peut s’agir de réunions présentielles, de support mails ou vidéo, qui peuvent venir en complément du partage des processus et procédures préalablement décrits via des outils tels que PYX4 Store.

Ces différentes étapes permettent donc de partager une bonne pratique dans les meilleures conditions possibles. Au delà de cet échange, le but sera de réussir à conduire le changement grâce à la modélisation de processus, dans une démarche d’amélioration continue des pratiques.

Newsletter Focus Performance

S'inscrire à la
Focusletter

Je m'inscris !

Articles de la même catégorie

Projet de transformation : les 5 axes d’amélioration des entreprises

Mener une démarche de conduite du changement au sein d’une organisation est généralement un projet délicat, car l’entreprise doit faire face à des contraintes spécifiques dans un environnement à la fois complexe et instable. On peut toutefois observer un certain nombre de points forts et d’axes d’améliorations qui sont communs à toutes les structures. Quel sont les…

Lire la suite

Conduite du changement : les 5 forces des entreprises

La conduite du changement dans une organisation est un sujet complexe, et dans un projet de transformation, chaque entreprise fait face à des contraintes qui lui sont propres. Il existe cependant un certain nombre de points forts et d’axes d’améliorations communs à une majorité de structures. Quel sont les points forts des entreprises dans un projet de transformation ?…

Lire la suite

Le Système de Management Intégré, véritable outil de performance !

L’édition 2017 du Baromètre de la Qualité nous révèle un intérêt croissant des organisations pour la mise en place d’un Système de Management Intégré (SMI), quelles que soient leur taille et leur  secteur d’activité. Mais savez-vous précisément ce que ce terme désigne ? Qu’est ce qu’un Système de Management Intégré ou SMI ? Le Système de Management Intégré désigne l’intégration des…

Lire la suite
Tweetez
+1
Partagez