logo PYX4
L'équipe Focus Performance Par : | Dernière mise à jour le 3 Mar 2020 #Qualité

4 tendances clés de la norme ISO 9001 version 2015

Parmi les quelques milliers de normes ISO existantes, c’est bien l’ISO 9001 qui est la plus connue au monde. La publication définitive de sa version 2015 est prévue pour le mois de Septembre. Les normes sont révisées tous les 8 ans environ (2000, 2008, et 2015 pour ISO 9001), mais les changements opérés en 2008 comportaient davantage de reformulations que de réels changements : La norme ISO 9001 n’a donc pas connu d’évolutions majeures depuis une quinzaine d’années.

 

Les tendances clefs de la norme version 2015

 

C’est une norme qui a vu le jour en 2015, qui s’exprime par plusieurs points. L’information documentée, maîtrise des risques, importance accrue de la partie « services » : cette révision de la norme relative aux systèmes de management (environnemental également) s’annonce majeure, à l’image de la révision de 2000 qui a mis en lumière tous les bénéfices de l’approche processus.

 

C’est pourquoi, les entreprises qui se trouvent dans un cas de non-conformité ont tout intérêt à mettre en place des actions correctives. Cela touchera l’amélioration de la performance ainsi que de leur système de management sur les points qui vont évoquer : 

 

Intégrer un système de management global (SMI) : les normes auront désormais une structure commune autour de 10 chapitres, en simplifiant la gestion documentaire au profit d’informations documentées.

 

Sur le plan méthodologique, la structure est donc totalement nouvelle, et sera ensuite généralisée à toutes les normes ISO relatives aux systèmes de management. 


L’objectif final est d’apporter une cohérence entre les référentiels des différentes normes afin de faciliter l’intégration des différents systèmes de management (environnement, sécurité au travail, exigence réglementaire etc.)

 

Comprendre les enjeux, anticiper les besoins et attentes des parties intéressées, c’est à dire toutes les entités en interrelation avec l’entreprise (clients, fournisseurs, collaborateurs, etc.). Cela implique une connaissance accrue du contexte de l’entreprise afin de déterminer les risques et les opportunités

 

Cette vision globale des enjeux internes et externes permettra de mieux déterminer ce qui a de l’impact sur le système de management de l’entreprise et donc sur sa performance. Ainsi, tenir compte des normes représente des questions centrales qui vont dans le sens d’une démarche d’amélioration continue pour les entreprises. 

 

Lier stratégie, politique qualité et objectifs qualitatifs : basée sur le leadership des dirigeants, cette déclinaison est la colonne vertébrale de toute l’ossature du système de management. Cette évolution vise à garantir la cohérence à tous les niveaux pour que chacun sache « où on va » et « où on en est », et surtout pour que tout le monde puisse avancer dans le même sens. 

 

Ce sont des exigences qui vont également dans le sens du respect de l’environnement. Notamment, par la mise en place d’une démarche qualité et d’une politique de qualité fiable qui contribue à la satisfaction de toutes les parties prenantes y compris la satisfaction client. 

 

Maîtriser la chaîne de valeur : très liée à l’approche processus, cette évolution tend à mettre l’accent sur la maîtrise de la « supply chain » depuis la demande initiale du client jusqu’au service après-vente, afin d’identifier et de maîtriser d’éventuels « maillons faibles ». Toutefois, dans une vision système le principe est applicable pour tous les processus et les parties intéressées critiques.

barometre-qualite-telechargement

Quelques chiffres sur la norme ISO 9001:2015 

 

Il a été établi en 2014, que plus de 1,1 million d’entreprises à travers le monde sont certifiées ISO 9001.

 

Bénéficier de la certification ISO 9001, fait partie des exigences légales que les entreprises concernées ou les secteurs d’activités touchés doivent centrer leurs efforts.

 

Le processus de certification demande du temps et des ressources mais à de réels impacts environnementaux et une finalité vers l’orientation client. 

 

Cette norme a pour but d’atteindre les objectifs fixés plus rapidement pour les entreprises qui se lance vers une démarche iso.

 

Une étude menée en 2009 par l’ISO avait conclu que la norme ISO 9001 passait la barre du million de certifications. Voici ce que mentionne le communiqué de Presse de l’ISO : 

 

“La hausse de 8 % engendrée pour les certificats ISO 9001, dépassant pas  3 % en 2008, montre la place capitale qu’il a au sein notamment des chaînes d’approvisionnement mondiale et son influence non négligeable pour les autres normes de systèmes de management qui ont continué à faire surface”

 

Ce n’est pas moins de 1 064 785 certificats ISO 9001 (éditions 2000 et 2008 confondues) qui avaient été délivrés dans 178 pays et économies à la fin de l’année 2009. Durant cette année, un accroissement de 81 953 certificats par rapport à l’année 2008 a été établi, soit 982 832 certificats dans 176 pays”.

 

Un management affirmé par la norme ISO 9001:2015

 

Par ailleurs, en ce qui concerne la dernière version de la norme ISO 9001 en 2015. Elle a pour but de donner un cadre suffisant pour les systèmes de management de la qualité primordial pour la compétitivité des organismes. 

 

C’est pourquoi, la notion de leadership est devenue un thème central pour la réussite d’un organisme. Elle favorise à tout point de vue l’implication du personnel au travail, l’établissement d’un système de management de la qualité (SMQ) ainsi qu’une marche à suivre vers finalité de l’organisme.

 

Les organismes montrent que les avantages au sein d’une organisation d’un système de management de la qualité selon la norme ISO 9001 dépassent largement les inconvénients, ce qui explique son énorme impact à l’échelle internationale. 

 

Les avantages et critiques de la norme ISO 9001:2015 

 

Les bénéfices que l’on peut citer sont :

  •  l’amélioration des performances globales et de l’affirmation du positionnement d’un organisme
  •  la baisse des audits client
  •  l’envie de garder un savoir-faire, des pratiques ainsi que la simplicité et l’ouverture du travail à l’international.

 

Cependant, il s’avère que certaines critiques ont été dévoilées malgré l’engouement mondial de la certification ISO 9001.

 

La plus grande critique faite est l’investissement de départ que les organismes doivent avoir pour espérer à moyen terme détenir la certification avant un retour sur investissement.

 

D’autres pointent du doigt un risque lié à un volume de documents important dû à la certification ISO.

telecharger-barometre-qualite

Pour conclure, la norme ISO 9001 a permis un alignement entre les processus externalisé et interne au sein d’une organisation. En effet, le processus de management du personnel ne sera plus centré vers les résultats mais davantage sur la mise en oeuvre du processus de qualité du produit ou service.

Partager :